Semi-marathon de Paris 2014, à l’ancienne

semi-marathonPour ma 5ème participation à cette grande course, je me présente au départ sans le moindre stress si ce n’est celui de sentir plus de 30 000 personnes dans mon dos lorsque je prends place dans le sas préférentiel.
Je suis toujours dans cette optique plaisir depuis le début de l’année et deux semaines après le semi-marathon de Bullion, je sais que malgré mon manque d’entrainement je peux terminer cette course dans un temps proche des 1h25′. Le ciel est dégagé et d’un bleu printanier. Je m’autorise à courir en tenue légère. Les amis sont là, la fête s’annonce sous les meilleurs auspices ! Lire la suite

Safesport id, jamais sans mon bracelet

safesport_idJ’effectue la quasi totalité de mes sorties sans aucune information capable de m’identifier sur moi. Sans même un seul euro ni mon pass navigo pour emprunter le métro, ce qui aurait pu m’être très utile lorsque je me suis foulé la cheville à deux kilomètres de chez moi la semaine dernière.
J’aime évoluer dans un maximum de dénuement mais je dois avouer que le minimalisme a ses limites (!) J’ai pourtant vu plusieurs de mes congénères coureurs utiliser des bracelets d’identification, que je m’étais à l’époque promis d’adopter rapidement. Quand safesport id m’a proposé d’essayer leur solution j’ai sauté sur l’occasion. Et l’essayer, c’est l’adopter. Lire la suite

Semi-marathon de Bullion 2014

affiche_bullionJe m’approche doucement mais sûrement de mon dixième semi-marathon. Cette distance m’inspire. L’effort est moins violent que sur une course de dix kilomètres et moins éreintant que sur un marathon.

Hier matin les cinq derniers kilomètres du semi-marathon de Bullion ont été pénibles mais je m’y attendais. Le manque de préparation spécifique se paie forcément à un moment ou à un autre. Mais ce retour sur le bitume après mes aventures sur les sentiers des monts du lyonnais ou sur ceux de la forêt de Montmorency et  ma récente découverte du triathlon indoor fait rudement plaisir.

Il fait aussi office de parfait galop d’essai avant le semi-marathon de Paris du 2 mars prochainLire la suite

Kalenji Kapteren XT4 : le test grandeur nature

Kalenji Kapteren XT4J’ai assisté le mois dernier à la présentation presse des nouveaux modèles route & trail de la marque Kalenji. L’événement qui a eu lieu à Paris dans "mon" parc des buttes Chaumont a été l’occasion d’effectuer quelques foulées avec Stéphane Diagana ou Sophie Duarte pour un premier contact avec un modèle de route (la LD2) et avec Thierry Breuil, chef de produit, largement impliqué dans la mise au point de la Kapteren XT4 qui nous intéresse ici.

Quand j’ai entendu parler, un peu par hasard au détour d’un concours organisé par joggin.fr sur Facebook, du maxicross de Bouffémont, j’ai immédiatement pensé que cette course en forêt de Montmorency en banlieue nord parisienne serait l’opportunité de tester la Kapteren XT4 sans la ménager un seul instant.  Lire la suite

Triathlète d’un jour…

eppg_wattbike_triathlonIl y a les partisans du moindre effort. Et puis il y les amoureux du triple effort. Les triathlètes sont ces héros des temps modernes qui compilent trois sports en un et qui aiment se tatouer leur numéro de dossard sur le corps.

J’ai pu en approcher quelques uns de très près dimanche à l’occasion du triathlon wattbike du pré saint-gervais auquel j’ai participé pour m’amuser en ce début d’année où je laisse libre cours à mes envies, dans un calendrier qui se remplit au fil des jours.

Lire la suite

Asics GEL-SUPER J33, mix up your running

asics_superJ33"Diversifiez votre entrainement". Tel est le leitmotiv de la marque japonaise pour introduire son concept de "course naturelle". Asics s’apprête à livrer en France la petite dernière de la gamme 33. Un modèle destiné aux coureurs sur-pronateurs.

J’ai eu la chance de tester cette chaussure baptisée Super J33 en compagnie de Leslie Djhone, champion du monde du 4x400m en 2003 et recordman de France du 400m en 44"46.  Lire la suite

Triathlon Wattbike du Pré Saint-Gervais

triathlon_wattbike_eppgLes affaires reprennent ! J’ai décidé pour l’occasion de me jeter à l’eau. Au sens propre. Je serai en effet dimanche au départ du Triathlon Wattbike du Pré Saint-GervaisUn triathlon indoor au format extra court qui permet aux aficionados de la discipline de pratiquer leur sport favori pendant les mauvais jours.

Je m’apprête donc, malgré mon manque de souplesse, à effectuer un grand écart impressionnant entre les 75 kilomètres de ma dernière course de 2013 et les 2 petits kilomètres de ma première course de 2014.

J’avais dit extra-court. Lire la suite