The Trail Yonne 2014, une course qui a du Sens

runnosphere_depart_trail_yonneAu début de l’année, alors que la Runnosphère cherchait une course pour réunir ses troupes éparpillées entre Paris et certaines provinces, aller participer à The Trail Yonne tombait presque sous le sens. Pas tout à fait équidistante de toutes les forces vives de la communauté mais finalement facilement accessible pour tous ceux qui avaient décidé de s’engager, en majorité des parisiens. Une épreuve jeune, en devenir, avec des distances variées au programme, du 18 kilomètres pour les plus prudents au 110 bornes pour les ultra traileurs les plus téméraires.

A titre personnel, j’ai jeté mon dévolu sur l’épreuve de 35 kilomètres et de 800 mètres de dénivelé positif pour caresser ma forme actuelle dans le sens du poil, espérant ainsi combiner vitesse et endurance dans le même effort. Lire la suite

La Runnosphère se déplace à The Trail Yonne 2014

the_trail_yonneGénéralement, lorsque je fais escale en Bourgogne, c’est pour charger le coffre de ma voiture de quelques caisses de bonnes bouteilles de très bon vin. Du nuits-saint-georges de préférence. Samedi prochain, j’accepterai de faire une exception à la règle sacrée, pour la bonne cause.

Je m’apprête ainsi à aller fouler les sentiers du nord de la région, à Sens, en compagnie de certains de mes acolytes de la Runnosphère en me présentant au départ de la course de 35 kilomètres au programme de The Trail Yonne. Lire la suite

Saintélyon 2013, vous reprendrez bien un peu de neige

STL-2013-afficheHere we are !! Ce matin, après des semaines de préparation, l’objectif majeur de cette fin d’année 2013 se profile enfin très distinctement et s’apparente à une belle occasion d’achever une année riche en émotions, records et partage.

Je compte d’ailleurs sur la 60ème édition de la Saintélyon, puisqu’il s’agit bien d’elle, pour enrichir ce dernier chapitre. En envoyant une petite dizaine de coureurs en découdre avec les monts du Lyonnais, la Runnosphère  sera en effet très bien représentée !

Lire la suite

En attendant le 7 avril

runnosphereA six semaines du marathon de Paris qui constitue la grosse échéance de ce début d’année 2013 et après quelques semaines de tumulte psychico-physique (légère tendinite fin janvier, grippe début février) je suis tout prêt d’écrire que les voyants sont au vert et que la montée en puissance prévue par mon plan d’entrainement se met en place, même si l’on ne sait jamais à l’avance de quoi demain sera fait (d’une séance de seuil me souffle monsieur Plan). Lire la suite

Le bilan sportif de mon année 2012

La runnosphère au semi-marathon de Rueil MalmaisonVoici déjà (re)venu le temps des bilans et autres rétrospectives de tout bord. Je me contenterai dans un premier temps d’évoquer 2012 sur un plan sportif quelque peu égocentré avant de m’attarder un peu plus tard sur la santé de ce blog. C’est ma quatrième année complète de pratique de la course à pied. Un nouveau cru exceptionnel en termes de plaisir, d’expériences, de partage, mais aussi de performance, à mon humble niveau. Pour la première fois j’ai couru plus de 2000 kilomètres en un an. Lire la suite

A l’école du marathon

Dimanche dernier c’était mon troisième marathon de Paris. J’ai couru le premier, j’ai photographié et encouragé lors du second. J’ai pédalé, photographié, encouragé, pédalé, encouragé, couru et encouragé pendant le troisième. Chacun de ses trois marathons m’a amené à sa manière son gros lot d’émotions. J’ignore si c’est parce que je suis moi-même viscéralement coureur depuis trois ans environ que je vis si intensément les courses dans lesquelles je ne suis pourtant pas engagé. Déjà, dimanche matin à 8h30 lorsque j’arrive sur une place de la Bastille presque déserte et balayée par un vent glacial, je prends la mesure de l’événement et m’apprête à vivre une matinée hors norme. Lire la suite

Simple hydration, le bidon pas si gourde

C’est lors de la 18ème Pasta Running Party organisée par la Runnosphère, en janvier dernier, que Nicolas, monsieur stuffitts.fr, créateur d’Offrun a distribué quelques exemplaires d’un bidon révolutionnaire nommé Simple Hydration. Intrigué par ce produit je me suis porté volontaire pour le tester. Je l’ai pourtant mis sciemment de côté pour le ressortir dès les beaux jours venus. C’est chose faite depuis le semi-marathon de Rueil. Lire la suite