Chasseurs de temps 2012

Quoi de mieux pour aller vérifier « in vivo » ce que valait mon récent test VMA qu’une sympathique petite course de sept kilomètres dans les allées du bois de Vincennes ? Ce n’est qu’en début de semaine dernière que je me suis décidé à participer à l’édition 2012 des chasseurs de temps. Je gardais un excellent souvenir du relais auquel j’avais pris part il y a deux ans avec mon frère, déjà sur sept kilomètres. Cette course était également l’occasion de renouer avec la compétition pour la première fois depuis le début de l’été. 

Hier matin, quand j’arrive sur place avec mon ami Salvio venu courir le 21km dans le cadre de sa préparation marathon, tout est encore très calme. Nous croisons et discutons quelques instants avec monsieur Photorunning qui est venu couvrir l’événement. Mais très vite nous retrouvons dans une ambiance de rentrée des classes Giao, Laurent, Renaud, Bernard, Jean-Pierre, Guy. Certains sont venus participer à la fête dans le cadre d’une préparation marathon. D’autres espèrent battre un record personnel. Je suis le seul à m’aligner sur la petite distance en individuel. Le départ de ma course est prévu 30 minutes avant les autres.

En première ligne ! (c) http://jecoursparis.fr

Dans le sas de départ je remarque rapidement la présence autour de moi de quelques coureurs affûtés prêts à en découdre. Je décide de prendre des risques au départ et de suivre dans la mesure du possible ces coureurs rapides. Au coup de feu je tiens parole et d’une foulée agressive mais légère j’engloutis le faux plat légèrement montant long de 500 mètres à un rythme élevé. Je me retrouve ainsi dans le peloton des 15 premiers concurrents au passage du premier kilomètre. Rapidement, les 5 premiers coureurs s’échappent, ils mènent un train d’enfer. Puis les positions se stabilisent.

Passage au km 5 (c) photorunning.fr

J’évolue pendant de long hectomètres dans la foulée d’un V1 avant de lui proposer mon relais et de le distancer de quelques mètres. L’effort est violent. Les 5 premiers kilomètres sont avalés à belle allure. Je bute sur le sixième kilomètre au cours duquel je perds une dizaine de secondes. Je suis alors (sans le savoir) en 11ème position mais ce coup de mou laisse l’opportunité au V1 qui était tout près de me repasser dans le dernier kilomètre.

Je perds donc une place et termine sur ses talons au passage de la ligne d’arrivée. J’ai couvert la distance en 26’01 » soit 1’08 » de moins qu’il y a deux ans, je récupère assez vite et me satisfait de mon allure moyenne légèrement supérieure à 16km/h. Une allure que j’aimerais tant être capable d’emmener au bout d’une course de dix kilomètres.

Je prends soin de me réhydrater et enfile rapidement mon costume de modeste photographe pour aller encourager les amis et prendre quelques photos de la course visibles ici :

https://picasaweb.google.com/101501855275648199334/ChasseursDeTemps2012

About these ads

16 réflexions sur “Chasseurs de temps 2012

  1. Je pense que pour le 10, ce n’est plus qu’une question de temps et d’entraînement comme tu le fais. Ta progressession est constante, ça va finir par passer sur 10 : bravo, on est qu’au mois de septembre ! tu feras peter le chrono en avril/mai prochain.

      1. C’est vrai que ce chrono est encourageant. Il faudrait que je m’engage sur une préparation vraiment spécifique au 10 bornes pour le concrétiser sur cette distance. Reste à savoir si j’en ai envie.

  2. je ne sais pas dans quelles conditions le précédent chrono avait été établi, mais 1km/h de gagné c’est presque énorme non ?
    Surtout qu’il me semble qu’il y a pas si longtemps on avait discuté d’un genre de plateau ou de plafonnement des chronos auquel tu pensais arriver…
    Il semblerait qu’il y ait encore un peu de marge ;)

    1. La différence notoire avec le chrono d’il y a deux est qu’à l’époque je n’avais jamais mis les pieds sur une piste pour effectuer la moindre séance de fractionné. Je pense que si j’avais pas eu mon petit pépin mentalo-physique en juin j’aurais pu réaliser aux 10km de l’équipe une perf équivalente à celle de dimanche, soit autour de 37’30 ». Si marge il y a encore, elle est très étroite :)

  3. Belle perf, à améliorer ;-)
    Peut-être que ton entrainement n’est pas aussi consistant/poussé qu’avant ton heureux évènement personnel, c’est donc une jolie perf mais c’est assurément l’allure que tu peux tenir sur 10km.
    Et dans quelques ça sera même plus rapide!

    1. Merci ! Je pense aussi avec un peu de boulot spécifique pouvoir tenir cette allure sur…9 ou 10 kilomètres :) Quant à aller encore plus vite c’est une autre histoire !

      1. Mais oui, je suis sûr que tu as tout ce qu’il faut pour encore bien progresser! C’est juste une question de possibilité d’entrainement et de constance.
        Tu es encore jeune dans le monde de la course à pied, on n’atteint son plein potentiel qu’après de longues années pleines d’entraînements!

J'ai un truc à dire !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s