Hoka OneOne Huaka, time to fly ?

hoka_huaka1Je me souviens encore de la première fois que j’ai vu et touché une paire de chaussures de cette marque que beaucoup pensent venue d’outre atlantique alors qu’elle a été créée en 2009 par Jean-Luc Diard et Nicolas Mermoud, deux français à la carrière déjà bien remplie (Salomon, Tecnica, Dynastar, Rossignol).

C’était à l’occasion d’une Pasta Running Party organisée par la Runnosphère en mars 2011. Les chaussures appartenaient à Nicolas. Elles ressemblaient à ça et ma réaction fut instantanée et sans équivoque. Moi Hoka, jamais ! Le second préjugé courant est de croire que Hoka se consacre au marché du trail running alors que la marque propose des modèles de route très performants. Pour en finir avec les généralités, sachez qu’Hoka OneOne (prononcez "au cas au nez au nez") signifie à peu de choses près "planer sur terre" en langue maorie. Lire la suite

[Concours] Reebok Spartan Race France 2014

spartan_race_logoCher lecteur, j’ai décidé aujourd’hui de te tutoyer pour te proposer de gagner un dossard pour l’édition 2014 de la Spartan Race

Laisse moi un témoignage de la motivation qui t’anime à vouloir participer à cette célèbre course d’obstacles et le sort te désignera peut être pour aller te mesurer à cette épreuve dans la ville de ton choix.

  • Le samedi 13 septembre à Paris
  • Le samedi 11 ou le dimanche 12 octobre à Marseille

Lire la suite

Trail des hauts forts 2014

affiche-trail-hauts-forts-morzine-avoriazUne fois de plus cette année je me suis retrouvé engagé de quasi dernière minute au départ d’une course. Mais cette fois-ci je ne faisais pas le fier puisque je me suis attaqué samedi matin au premier véritable trail de ma carrière de coureur de sentiers et autres single tracks.

J’ai en effet profité d’une visite presque impromptue chez mes parents en séjour dans la station d’Avoriaz, que j’ai beaucoup fréquentée l’hiver dans les années 80 et 90, pour prendre un dossard, encouragé par la présence de mon compère de la Runnosphère Johan, alias Dose de Trail et aussi par des prévisions météorologiques plutôt optimistes après une semaine très arrosée. Lire la suite

Suunto Ambit 2R, l’ambitieuse

Suunto_Ambit_2RJ’ai longtemps porté des montres. J’ignore pourquoi. Par réflexe peut être, par mimétisme sûrement. Sans doute aussi pour connaître l’heure sans avoir besoin de lever les yeux pour vérifier la position du soleil dans le ciel. Au collège je ne jurais que par le plastique de Swatch. Plus tard, pour mon passage à la majorité, je me suis fait offrir une Sector, bleue, avec un bracelet en peau de requin et un tachymètre doré qui ne m’a jamais servi à rien. La montre était devenue accessoire. J’aimais m’en servir pour donner l’heure avec classe et distinction en prenant tout le temps nécessaire pour laisser admirer l’objet. Et puis du jour au lendemain j’ai décidé de laisser respirer mon poignet, sans même avoir eu le temps (ni l’argent) de le punir en lui faisant porter une Rolex. Si on m’avait dit à cette époque que je recommencerais à porter une montre au poignet pour aller courir, j’aurais trouvé l’idée bien saugrenue ! Lire la suite

Compressport on-off, le textile qui ne manque pas d’air

compressport_onoffCompressport est venu présenter à sa dernière innovation à Paris le mois dernier, accompagnée de l’ultra-trailer Sébastien Chaigneau, descendu de ses montagnes pour l’occasion. Leslie Djhone était également présent lors de cette conférence de presse assortie d’une petite balade sur la butte Montmartre en guise de test de ce nouveau concept révolutionnaire baptisé ON/OFF dont l’objectif n’est ni plus ni moins que de réguler la ventilation du sportif qui porte ce textile en fonction de l’intensité de son effort.  Lire la suite

Les 10 kilomètres l’Équipe 2014

jahom_equipeOn peut dire ce qu’on veut, on peut critiquer A.S.O. pour telle ou telle raison, leur reprocher d’être une "machine à fric" pas toujours à l’écoute des clients que nous sommes, on ne m’enlèvera pas de la tête que la course des 10 kilomètres l’Équipe est une épreuve exceptionnelle.
Près de 20.000 coureurs lâchés sur cette distance à la fois accessible et redoutable dans les rues de Paris, sur un parcours qui change chaque année avec un départ et une arrivée en plein coeur de la capitale, ça donne furieusement envie de participer à la fête. La seule chose qui m’échappe est la faiblesse du plateau élite. Lire la suite